« Ce n’est pas la réussite qui fait le bonheur, c’est le bonheur qui fait la réussite » (Albert Schweitzer)

Si vous venez de la même planète que moi, vous avez souvent dû entendre des phrases du type : « Si tu veux être heureux plus tard, tu as intérêt à bosser dur aujourd’hui pour réussir demain ».

Mon cerveau qui aime la logique a enregistré la séquence :

1. Bosser dur aujourd’hui

2. Réussir demain

3. Être heureux plus tard

Comme je cherche autant consciemment que inconsciemment à être heureux, je me suis mis à bosser dur et à chercher la réussite pour trouver le bonheur… plus tard. Mais comme la réussite n’est jamais atteinte à 100%, nous ne cessons de vouloir plus, de vouloir aller plus loin dans cette réussite et ce succès pour atteindre ce bonheur qui s’éloigne à chaque fois. « Plus tard » n’arrive jamais. C’est le syndrome « Je serai heureux quand… ».

 Et si l’équation de base était erronée, si c’était le contraire ? Cela donnerait :

 1. Être heureux aujourd’hui

2. Réussir demain

En d’autres termes, ce n’est plus la réussite qui mène au bonheur, c’est le bonheur qui mène à la réussite.  Aujourd’hui, cette dernière affirmation n’est plus une hypothèse, elle a été prouvée par de nombreuses universités de renom à travers le monde. Il nous reste à la mettre en pratique.

Cet été je participais à un séminaire de PNL donné par Paul Pyronnet. Paul nous partageait son expérience de coaching d’un athlète de ski alpin qu’il avait préparé mentalement pour les jeux olympiques. Ce qui m’a frappé c’est qu’il orientait le skieur non pas vers le succès, mais vers le plaisir de la descente en l’amenant à se dégager de toute contrainte et de tout stress pour être en mesure le jour J de profiter pleinement de ce bonheur intense qu’est pour le skieur une descente de ce type. Rien à perdre, tout à gagner.  Il est revenu en France avec une médaille autour du cou !

 En fait, nous le savons : c’est ce dont nous rayonnons qui fait notre succès. Si je suis plutôt déprimé, il y a peu de chance que je réussisse ce que j’entreprends ou que je sois capable de convaincre mes partenaires, mes clients… Par contre, si je rayonne d’une belle énergie positive, j’attire à moi ce que je cherche et le succès est au rendez-vous. Quel message pour les dirigeants d’entreprises, les managers et les DRH : occupez-vous de votre bonheur et de celui vos employés, la réussite de votre entreprise en dépend !

 OK, d’accord, c’est sympa d’avoir inversé l’équation, mais avec la première version, je savais au moins par quoi je devais commencer : bosser dur, ça je sais faire. Avec la nouvelle version, je suis un peu perdu : je fais comment pour être heureux ?

 La pub omniprésente ne nous aide pas à répondre à cette question, tant elle répète que le bonheur c’est l’ « avoir » : avoir une belle maison, une belle voiture, le dernier IPhone, partir aux Seychelles… D’autre part, les nouvelles, souvent plus dramatiques les unes que les autres, nous plongent dans un « être » toujours plus difficile, pénible. Et si le bonheur était une question de regard, un état d’esprit, une manière différente de voir le monde, de l’aborder, d’y vivre ? Shawn Achor, un psychologue américain, propose une thérapie du bonheur en 21 jours. Cela ne vous prendra que quelques secondes chaque jour (un peu plus les premiers jours…) : chaque jour, identifiez au moins trois raisons de dire merci à la vie : des évènements positifs, des personnes qui vous ont touchés, des moments de beauté pour vos yeux ou vos oreilles, des moments de bien-être, des difficultés qui vous ont appris quelque-chose de nouveau, un challenge que vous avez réussi… pour chacune d’entre elle, dites merci à la vie, à vous-mêmes de les avoir identifiées, à ceux qui en sont les acteurs. Ce faisant vous allez remodeler votre cerveau et changer d’automatisme : non plus voir tout ce qui ne va pas, mais détecter automatiquement tout ce qui est positif, la moindre opportunité, tout challenge qui vous permettra d’avancer. Après 21 jours de « happyfitness » vous serez bien engagé sur le chemin du bonheur et donc de la réussite.

 Que votre vie soit belle.

 Pierre

 PS: Envie de prendre votre bonheur en main ? Participez au séminaire « Booster ma Vie! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *