L’identité des entreprises: « to be or not to be »

clip_image002Les entreprises essaient par des techniques de marketing toujours plus innovantes de plaire à leurs clients potentiels et d’attirer de nouveaux collaborateurs.

Et si l’erreur était là ? Si l’erreur était justement de vouloir plaire. Si nous supprimions le maquillage, les pauses langoureuses ou viriles, les phrases étudiées… Si nous passions du plaire à l’être. Vouloir plaire, n’est-ce pas paraitre ce que nous ne sommes pas ? Personnellement, je pense qu’il en va des entreprises comme des êtres humains : ce qui les rend intéressants c’est ce qui les rend uniques, c’est leur identité, ce qu’il y a derrière le maquillage.

Quand j’aurai fini de maquiller mon entreprise pour la présenter au marché, elle ressemblera à beaucoup de ses concurrentes et n’aura plus grand-chose pour se différencier et sortir du lot. J’aurai atteint le résultat inverse de celui que je cherche.

D’un point de vue personnel, j’ai toujours été porté par la phrase de Nietzsche :

« Deviens ce que tu es et fais ce que toi seul peut faire »

Nietzsche

Nous sommes chacun uniques, c’est notre identité et notre richesse. Si nous vivons pleinement notre identité, c’est à ce moment-là que nous apporterons au monde ce qu’il y a d’unique en nous et que nous sommes donc seuls à pouvoir lui offrir.

Et si le secret des entreprises performantes et épanouissantes se trouvait là également ? Si ces entreprises étaient celles qui ont affirmé leur identité, leur unicité, pour apporter au monde quelque chose de différent. N’est-ce pas ce qu’ont fait des Steve Jobs, Elon Musk, Richard Branson, Tony Hsieh et bien d’autres ?

Vous voulez attirer des clients qui cherchent ce que vous aimez faire et que vous faites le mieux ? Vous voulez attirer les collaborateurs qui seront efficaces dans votre entreprise et deviendront les moteurs de son développement ? Soyez vous-même !

De même, si vous voulez éviter les clients qui ne vous conviennent pas et qui ne vous apporteront que des ennuis, si vous voulez ne surtout pas attirer des collaborateurs qui ne partageront pas votre culture d’entreprise, encore une fois,  soyez vous-même !

Partez de ce qui est essentiel pour vous, de vos valeurs, partagez votre rêve même (surtout) s’il parait quelque peu utopiste. Expliquez votre mission, cette contribution que vous voulez apporter à la société, au monde. Et surtout renoncez à ce que vous n’êtes pas et qui vous fait perdre du temps et beaucoup d’énergie.

Si l’identité de l’entreprise est ce qui la rend unique, la question est de savoir ce qu’est l’identité de cette « chose » qu’est l’entreprise ? Elle n’est ni un être humain, ni un objet. Une « personne morale » diront les juristes. Comme coach, je dirais qu’il s’agit d’une communauté de personnes appelés à offrir ensemble un service à la société. Ce qui lui donne son identité ce sont donc les femmes et les hommes qui y travaillent, ceux qui sont à son origine surtout et ceux qui l’ont rejoint ensuite aussi.

Comment découvrir cette identité ? Et surtout, comment la respecter et l’intégrer à la vie de l’entreprise ? Pour y arriver, la clé est de vivre au quotidien les valeurs que l’entreprise s’est donnée et poursuivre toujours plus son rêve. Les communautés fortes et soudées sont des groupes de personnes qui partagent les mêmes valeurs et le même rêve. Il en va de même pour tous les collaborateurs d’une entreprise : si leur passion et leur idéal fait corps avec l’identité de l’entreprise, ils déplaceront des montagnes pour réaliser le rêve de l’entreprise.

Ces deux dernières décennies, le concept de valeurs d’entreprise a souvent été galvaudé, ce qui fait qu’aujourd’hui beaucoup de dirigeants lèvent les yeux au ciel quand le sujet vient sur la table. Beaucoup d’entreprises se sont donné une liste de valeurs, mais ne demandez à personne de les citer, ils en sont incapables. Ce sont des valeurs de façade, destinées au site internet, au « welcome pack » et à décorer les murs. Ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Les valeurs, c’est cette boussole utilisée par chacun chaque jour pour garder le cap tout en respectant ce qui est essentiel pour toute la communauté que forme l’entreprise.

Beaucoup d’entreprises ont un mantra ou une mission. Mais est-ce vraiment le rêve partagé par ceux qui collaborent dans l’entreprise ou est-ce un slogan commercial produit par une agence de communication , des mots qui sonnent bien, un peu creux et peu porteur de sens pour les collaborateurs et les clients ?

Vous savez ce qu’il vous reste à faire : rassemblez vos collaborateurs et définissez ensemble les valeurs qui vous porteront, ce qui est important pour la communauté que vous formez et qui lui servira de boussole. Ensuite construisez toujours ensemble votre vision, votre rêve pour l’entreprise, un rêve fait de contribution pour un monde meilleur et d’épanouissement pour tous ceux qui côtoient l’entreprise qu’ils soient collaborateurs, clients ou partenaires. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, contactez un bon coach ou lisez l’histoire de Zappos écrite par son CEO Tony Hsieh dans le live « L’entreprise du Bonheur ».

Cet article vous interpelle ? Partagez un commentaire, forwardez le et likez le.

Pierre de Lovinfosse

Coach, Formateur et Conférencier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *