Les deux loups dans votre entreprise

Connaissez-vous la légende amérindienne des deux loups ? Elle pourrait vous inspirer pour votre entreprise.

Un soir un vieil indien Cherokee raconte à son petit-fils qu’en chaque être humain se joue une bataille entre deux loups. L’un est tout noir et l’autre tout blanc. Le loup noir n’est que tristesse, colère, jalousie, envie, orgueil, honte, mensonge, arrogance et rancune. Le loup blanc est paix, joie, accueil, émerveillement, partage, douceur, compassion, bienveillance et amour.

Après avoir écouté son grand-père avec attention, l’enfant lui demanda :

« Grand-père, lequel des deux loups va gagner ? ».

Regardant son petit-fils le regard rempli de tendresse et de sagesse, le vieillard répondit :

« Celui que tu nourris. »

En relisant cette semaine cette belle fable, il me parut évident que les êtres vivants que sont nos entreprises sont aussi le théâtre de ce combat intérieur entre le loup noir et le loup blanc. Cette même question nous est donc posée, que nous soyons dirigeants, managers ou collaborateurs de l’entreprise : lequel des deux loups nourrissons-nous dans notre entreprise ?

Le loup noir…

Quels sont les traits de ce loup noir dans notre entreprise ? C’est lui qui cultive la compétition entre les collaborateurs, qui les incite à se comparer, à s’envier, à se jalouser. C’est lui aussi qui à chaque difficulté cherche le coupable pour mieux l’accuser et le juger.  C’est encore lui qui ne cesse de chercher, de voir et de parler de tout ce qui ne va pas : il cultive les problèmes, les met en évidence, les grossit, les gonfle… il se plaint, se victimise. Si la crise n’est pas là, c’est quelle arrive bientôt. Il se nourrit de toutes nos critiques et de nos trop nombreuses plaintes. 

Voici quelques idées pour l’affamer :

  • Définir un cadre de fonctionnement, sorte de code de la route de l’entreprise définissant les bonnes attitudes et celles qui sont proscrites. Voici quelques idées : Servir, parler en « Je », pratiquer le non-jugement, zéro-critique, parler à et non de, accueillir l’échec, chercher des solutions… L’article « Le cadre de fonctionnement, un outil puissant pour booster la motivation » donne davantage de pistes sur ce sujet.
  • Supprimer les bonus dépendant des performances individuelles et mettre en place un partage d’une partie des bénéfices entre tous les collaborateurs, indépendamment de leurs mérites perçus. De toute façon, les bonus individuels sont contre-productifs, c’est prouvé depuis les années 50 ; relisez l’article « Les bonus limitent les performances ! ».
  • Supprimer les titres et les privilèges (places de parking réservées, bureau plus grand…)

… ou le loup blanc

L’entreprise qui permet à chacun d’être soi-même et qui favorise l’accueil de l’autre tel qu’il est a clairement choisi de nourrir le loup blanc.

Voici quelques idées pour nourrir le loup blanc :

Nourrir le loup blanc est un choix. Si ce choix n’est pas fait consciemment et systématiquement, il y a de fortes chances que votre entreprise devienne rapidement un resto 3 étoiles pour le loup noir.  Si dans votre entreprise ou votre équipe vous entendez des plaintes, des critiques, des soupirs et que les sourires se font rares, il est urgent de nourrir le loup blanc. A vous de décider comment.

Si cet article vous a plu, likez-le, laissez votre commentaire et forwardez le à votre réseau.

Bon festin avec le loup blanc !

Pierre

PS :

  • Vous cherchez un coach pour vous accompagner dans le choix de votre cadre de fonctionnement ou plus largement dans la transformation de votre entreprise ? Contactez-nous.
  • Vous vous demandez comment faire de votre entreprise ou de votre équipe un resto *** pour loups blancs ? Découvrez les Ateliers d’Aristote, une expérience pour booster le bien-être et la performance de vos équipes.

Photos : Jonny Lindner, Hans Benn, Christel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *